Assurance vie multisupport : comment choisir ?

assurance vie multisupportPrendre un assurance vie multisupport est une bonne option pour allier sécurité et performance. En effet, par définition, l’assurance vie multisupport est composée de placements sans risque et de placements plus dynamiques. De plus, la proportion de risque que l’on souhaite prendre peut s’adapter au profil de chacun.

Cumulez à cela l’énorme avantage fiscal que propose l’assurance vie passé un certain délai, l’assurance vie multi support a tout pour plaire. Seul point à surveiller, les frais, et en particulier les frais d’arbitrage.

L’assurance vie multisupport en quelques mots

Une assurance vie multisupport est composée au minimum d’un fond en euros et d’autres fonds en unités de compte.
Les fonds euros étant sans risque, ils sont gage de risque limité. A l’inverse, les fonds en unités de compte peuvent rapporter plus mais ne sont pas garantis. Comme il est possible de choisir à la fois la proportion entre les fonds en euros et ceux en unités de compte mais aussi de choisir chaque support parmi tous ceux disponibles auprès des organismes financiers, l’assurance vie multisupport est un placement réellement sur mesure, en particulier en fonction du risque que l’on souhaite prendre.

Finalement, le plus dur est de savoir choisir car ils existe des centaines de fonds différents. Mais les assureurs ont pensé à tout. Grâce à de petits questionnaires, ils proposent la gestion profilée. C’est à dire qu’ils ont des compositions d’assurances vie multisupports prédéfinies et qu’ils préconisent ces compositions en fonction du questionnaire que l’on a rempli.

Exemple N°1 : vous ne souhaitez prendre aucun risque
Si vous ne souhaitez absolument pas que votre capital et vos versements puissent être exposés à des pertes, il faudra opter pour l’assurance vie en euros. C’est très simple, il suffit de choisir la meilleure assurance vie en euros et le tour est joué. Notre classement permettra de vous éclairer sur les performances historiques, frais de gestion déduits :

► Trouvez la meilleure assurance vie

Exemple N°2 : Assurance vie multi support profil « équilibré »
Un profil « équilibré » pour une assurance vie multi support signifie qu’environ la moitié de l’investissement sera effectuée sur des fonds euros et l’autre moitié sur des fonds en unités de comptes.

Il existe généralement 2 autres profils. Le profil « prudent » (généralement autour de 75% euros / 25% UC) et le profil « dynamique » (généralement autour de 25% euros / 75% UC). Enfin, il existe la « gestion libre » qui permet de choisir la proportion que l’on souhaite au sein de l’assurance vie multisupports et de choisir chaque fonds.

Frais de gestion assurance vie multisupport

assurance vie multi supportLes frais peuvent être le vrai point faible de l’assurance vie en particulier pour l’assurance vie multisupport. Généralement, pour l’assurance vie dans son ensemble, il existe des frais de gestion mais aussi des frais de versement, voir des frais d’ouverture. Au sein de notre comparatif assurance vie, nous avons sélectionné des organismes qui limitaient au maximum les frais.

Mais il peut y avoir plus de frais sur l’assurance vie multisupport. Il y a généralement en plus des frais de gestion :

  • frais arbitrage assurance vie multisupport : ces frais sont appliqués à chaque fois qu’il y a une opération de modification de la composition des fonds. Ces opérations se déroulent généralement quand on souhaite sécuriser des profits ou tenter de gagner plus. Les frais d’arbitrage assurance vie multisupport sont généralement soit un montant fixe par opération, soit un pourcentage de l’opération.
  • frais des gestion additionnels : en lieu et place des frais d’arbitrage, il peut simplement être facturé un pourcentage additionnel aux frais de gestion initiaux.
  • frais de gestion sous mandat : ils sont dédiés à rémunérer le gestionnaire si vous avez décidé d’en prendre un. Ils correspondent généralement à un pourcentage appliqué sur ce que votre assurance vie multisupport vous rapporte.

Assurance vie multisupport ou monosupport ?

Cette question s’adresse plutôt aux personnes prudentes qui hésitent entre souscrire une assurance vie euros et une assurance vie multisupport profil « prudent ». Finalement, la question pourrait se poser ainsi :

« Vaut il la peine de prendre un risque pour tenter de gagner un peu plus ? ». Pour nous, quitte à vouloir limiter le risque, autant ne pas en prendre et rester sur une assurance vie mono support en euros.

Pour rappel, les frais sont pris de manière certaine alors que les rendements additionnels sont hypothétiques.

Assurance vie multisupport ou PEA

C’est une excellente question. Le plan d’épargne en actions (PEA) propose une fiscalité intéressante puisque tout comme l’assurance vie multisupport, ce dernier peut être exonéré d’impôt (mais pas de charges sociales). Il sera même plus rapidement intéressant fiscalement puisque c’est au bout de 5 ans que le facilité tombe à 0 contre 8 ans pour l’assurance vie (fonction du montant total des intérêts produits).

assurance vie multiLa différence majeure entre le PEA et l’assurance vie multisupport, c’est que le PEA ne peut être investi qu’en actions ou en produits assimilés. Autrement dit, le PEA est beaucoup plus exposé au risque. Donc si on souhaite sécuriser un peu son épargne, seule l’assurance vie multi support peut ouvrir cette possibilité.
Au final, seule la gestion « dynamique » parait comparable au plan d’épargne en actions. Mais il y a encore des différences.

Le PEA offre la possibilité d’investir uniquement dans des sociétés qui ont leur siège social dans l’Union Européenne. Mais il permet d’investir directement sur des sociétés, ce que ne permet pas de faire l’assurance vie multisupport.

Enfin, le PEA « limite » l’investissement à 150 000 euros, là où l’assurance vie n’est pas plafonnée. Et tous ça, sans vous parler des avantages de l’assurance vie multisupport en cas de succession.

Conclusion sur l’assurance vie multisupport

En tenant compte de l’ensemble des avantages / inconvénients de l’assurance vie multisupport, voici nos préférences :

  • Pour un profil qui ne veut pas prendre de risque : autant prendre la meilleure assurance vie en euros pour n’avoir aucun risque. Nous trouvons l’apport de rendement d’une assurance vie multisupport avec un profil « prudent » trop limité.
  • Pour un profil souhaitant optimiser son épargne : l’assurance vie profil « équilibré » permettra de tenter d’obtenir des rendements plus intéressants tout en limitant le risque.
  • Pour un profil qui souhaite tenter de gagner beaucoup : si vous êtes prêt à prendre des risques, vous pouvez envisager aussi bien l’assurance vie « dynamique » ou le PEA mais si vous avez plus de 150 000 euros à investir, alors ça sera l’assurance vie multisupport.
Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !