Assurance vie Progressio : amende pour la Banque Postale

La Banque PostaleLa Banque Postale vient de se voir infliger de nouveau d’une amende pour défaut de communications et de conseils sur son assurance vie Progressio. Cette amende, d’un montant de 5 millions d’euros, a été décidée par l’ACPR. Elle n’est malheureusement pas la seule pour la banque qui avait déjà écopé en 2016 d’une amende de 1.5 millions d’euros décidée cette fois-ci par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers).
Ces amendes font suite à un supposé défaut d’informations et de conseils pour les clients ayant souscrits l’assurance vie Progressio entre avril 2005 et janvier 206. Cette assurance vie intégrait des supports en unités de compte qui comportaient un risque potentiel. Ce risque potentiel s’est avéré être une perte réelle suite à la baisse du fonds. Les clients ont dès lors perdus en cumulé près de 9 millions d’euros. La Banque Postale a été pénalisée car ce fonds garantissait le capital au bout de 8 ans, mais pas en cas de remboursement anticipé ; élément mal expliqué au préalable à ses clients.
Depuis, la Banque Postale commercialise un autre produit d’assurance vie : Vivaccio. Cette dernière n’est néanmoins pas des plus performantes. Que le client souhaite privilégier un placement sans risque ou un placement plus risqué, il est primordial de comparer les assurances vie afin d’effectuer le bon choix.

►Comparez les assurances vie

 

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !