Compte titres : un produit pour la Bourse

compte titresLe compte titres est un produit qui permet d’investir en bourse dans des valeurs mobilières françaises, européennes et internationales. Il peut aussi être nommé « compte titre ordinaire ». Le produit est principalement distribué par les banques mais aussi par certains courtiers en ligne spécialisés.  De part ses possibilités d’investissement et ses supports plus ou moins risqués, le compte titres est particulièrement destiné aux personnes ayant une bonne connaissance des marchés financiers et des risques s’y afférents. Avant toute ouverture, il est donc conseillé d’échanger avec un gestionnaire en patrimoine afin notamment de définir son profil d’investisseur. Le compte titre est donc un placement financier comportant des risques potentiels pour son épargne, c’est donc plutôt un placement pour investir à long terme. A noter qu’il est possible de déléguer la gestion de tout ou partie de son compte titres avec la gestion sous mandat. Ce service permet de donner la délégation un expert  financier spécialisé pour gérer les arbitrages du compte titres.

►Comparer les offres de bourse

Les atouts du compte titres

1. la diversité des supports possible
Contrairement au PEA, le compte titres est un produit très ouvert acceptant une multitudes de supports. Il permet ainsi de diversifier son portefeuille et d’investir sur tous les marchés mondiaux.

Les supports suivants sont éligibles au compte titres:

  • actions
  • obligations
  • FCP (Fonds Communs de Placement)
  • SICAV (Sociétés d’Investissement à Capital Variable)
  • OPCVM (Organisme de Placement Collectif en Valeur Mobilières)
  • Trackers
  • produits dérivés : warrants, certificats, bons, turbos, etc.

2. produit accessible à toute personne majeure ou mineure quel que soit sa nationalité et son lieu de résidence

3. pas de seuil maximum de dépôts et il est possible d’en détenir plusieurs

4. aucun montant minimum n’est exigé

La fiscalité du compte-titre

compte titres fiscalitéLe principe est assez compliqué car cela dépend notamment des supports financiers qui compose le portefeuille mais également de la durée de détention des titres. Ce qu’il faut retenir c’est que la fiscalité est moins avantageuse que les produits d’épargne réglementée ce qui n’a rien d’étonnant mais il s’avère aussi moins avantageux fiscalement que des produits plus comparables tels l’assurance vie ou le PEA.
A noter que seules les plus-values sont imposées  et ces dernières sont imposées dans le cadre de l’imposition sur le revenu. Des cotisations sociales de l’ordre de 15.5% sont calculées sur les plus-values.
Il est néanmoins nécessaire d’être attentif si l’investisseur est bénéficiaire d’avantages fiscaux car les plus-values d’un compte titres sont ajoutées aux revenus et peuvent donc impacter sa tranche d’imposition fiscale. Afin d’éviter dans la mesure du possible, cet inconvénient il est possible d’opter pour un PEA qui possède plus d’avantages fiscaux que le compte titres. En contrepartie, il y a aura moins de souplesse sur le choix des supports financiers.
A noter qu’en cas de moins-values, ces dernières ne sont bien entendues pas imposables et elles sont déductibles des plus-values postérieures.

Comment ouvrir un compte titres

compte titres en ligneAvec l’émergence d’internet, la gestion d’un compte titres avec notamment les ordres de bourse a beaucoup évolué et c’est à notre sens beaucoup simplifié. En effet, il est possible d’investir en ligne et gérer quasi intégralement son compte en ligne. Bien entendu il est toujours possible d’effectuer des ordres par téléphone ou en agence dans la mesure où la banque le permet. L’avantage d’internet est qu’il est possible via son espace client de suivre l’évolution de son portefeuille en temps réel et d’effectuer les arbitrages nécessaires en fonction.

Il est possible d’ouvrir un compte titres dans une banque traditionnelle ou en en ligne ou/et chez un courtier en ligne spécialisé (Bourse Direct, Binck, Saxo banque, etc.). En règle générale, l’ouverture en tant que telle est gratuite. Par la suite, 3 types de frais viennent se cumuler :

  • les frais de courtage : frais payés à chaque ordre d’achat ou de vente. Ils correspondent à un pourcentage de la transaction + d’éventuels frais fixes.
  • les frais de garde : frais concernant la gestion des supports du compte titres. Ils sont composés d’une partie fixe et d’une partie variable en fonction du nombre de supports et des montants placés.
  • les frais de transferts : commissions payées lors du transfert d’un compte titres d’un établissement à un autre
    Les frais sont très disparates d’une société à l’autre. Il est donc indispensable de comparer les différentes offres commerciales

Le compte titres est rattaché à un compte courant afin d’effectuer les ordres de bourse et par conséquent les achats et les ventes de titres.
Il existe 3 types de compte :

  • compte individuel : pour 1 seule personne
  • compte joint : 2 personnes son titulaires et les 2 peuvent effectuer des opérations indépendamment l’une de l’autre
  • compte indivis : plusieurs personnes peuvent être titulaires et les décisions pour effectuer des opérations doivent se prendre collégialement . Ce type de compte est fréquent lors de succession.

Les offres actuelles

Capitaine Epargne n’est pas un expert des marchés financiers et ne conseille pas sur le choix des actions en tant que tel. En effet les marchés financiers sont très fluctuants et investir en bourse nécessite une attention de tous les instants et d’être conseillé au mieux pour les investisseurs non aguerris. A cet effet, il existe d’ailleurs plusieurs modes de gestion pour son compte titres :

  • la gestion libre : l’investisseur choisit et effectue les opérations nécessaires en toute liberté comme bon lui semble. Il peut néanmoins fonder ses investissements suite à des conseils d’experts financiers avertis.
  • la gestion sous mandat : l’investisseur donne délégation à un expert spécialisé afin qu’il gère au mieux son portefeuille en fonction de sa stratégie (profil) d’investissement

La qualité du conseil est donc primordiale comme critère de choix pour savoir où ouvrir son compte titres. Cependant, le choix de l’acteur découle également des possibilités de supports qu’il propose mais aussi sur les frais associés pour accéder à ces supports.
Pour cela, Capitaine Epargne compare et classe les principaux acteurs du marché.

A noter que les banques en ligne s’avèrent particulièrement attractives sur ce type de produits car elles se sont construites notamment pour offrir un service de qualité en ligne mais également sur une chaine de coûts plus faible afin de faire bénéficier à ses clients de prix particulièrement intéressants.  A ce titre, à date (en décembre 2016), la banque en ligne Fortuneo offre 100 ordres de bourse ainsi qu’un remboursement des frais de transfert du premier transfert. De plus, il n’y a aucun frais de garde et de tenue de compte.

►En savoir plus sur l’offre Bourse de Fortuneo

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !