Épargne financière : comment bien placer son argent ?

épargne financièreL’épargne financière correspond à l’ensemble des placements effectués par les particuliers dans des produits financiers. Ces derniers comprenant l’épargne bancaire (Livret d’épargne, PEL, Livret A…), les placements sur les marchés financiers (comme les actions, OPCVM…) et sur les contrats d’assurance vie.

On considère donc l’épargne financière comme les placements effectués par les français sur des produits financiers au sens large. L’épargne totale des Français étant quant à elle composée de l’investissement dans le logement en plus de l’épargne financière.

Or ces dernières années ont été vraiment atypiques et compliquées pour les placements financiers, entre bourse sur courant alternatif et taux directeurs à la baisse. Voyons donc comment appréhender l’avenir et trouver les meilleurs placements.

Épargne financière : quels sont les enjeux ?

épargne financière évolutionPour bien avoir en tête ce à quoi correspond l’épargne financière, on peut constater sur ce graphique de l’INSEE (graphique de gauche), qu’elle représente environ 6,1% du revenu disponible brut des Français. Ce chiffre est à comparer au taux d’investissement dans le logement à 8,6%. Le volume de l’épargne financière est donc très très loin d’être négligeable même si elle reste en dessous de la part d’investissement dans la pierre.

Pour compléter le panorama, voici ci-dessous le détail de la répartition de l’épargne financière des Français en 2015 issu du dernier observatoire de l’épargne de la Banque de France. Avant d’analyser ce tableau pour comprendre les arbitrages effectués par les Français sur leur épargne financière en 2015, isolons simplement quelques grands chiffres.

4 460 milliards : montant total des placements financiers possédés par les ménages français
2 770 milliards : montant des placements sans risque (62%)
1 690 milliards : montant des placements exposés au risque (38%)
1 375 milliards : montant placé sur l’assurance vie euros (31%) – placement préféré des français
249 milliards : montant placé sur le livret A (5,6%), seulement ou encore trop ??

répartition épargne financière

On voit que l’enjeu est colossale. D’où l’intérêt d’observer comment ont été effectués les choix d’investissement face à des marchés très compliqués.

L’épargne financière sans risque : quel avenir ?

L’épargne financière non risquée représente 62,1% des placements financiers et a bénéficié de plus de 78% du flux d’épargne net de 2015. Autrement dit, les épargnants ont eu plutôt tendance à faire des arbitrages pour mettre à l’abri leur argent en 2015.

Assurance vie euros

L’assurance vie euros est sans nul doute le placement préféré des Français. En effet, il n’existe pas un placement comparable qui puisse proposer les mêmes garanties et une rémunération aussi attractive. Et c’est bien sûr sans parler de sa fiscalité avantageuse au fur et à mesure du temps ou encore sa capacité  à éviter des frais de succession trop importants.

Elle représente à elle seule 30,8% de la totalité de l’épargne financière et a capté plus de 31,7% des montants investis nets en 2015.
Néanmoins, l’assurance vie euros est confrontée à un problème de plus en plus compliqué : la baisse de taux directeurs a provoqué la chute des rendements ces dernières années. Or la plupart des banques et assureurs traditionnels n’ont pas baissé leur frais de gestion assurance vie. Les marges se sont donc énormément réduites !

NOTRE RECOMMANDATION : l’assurance vie euros reste incontournable MAIS il est devenu indispensable de trouver les meilleurs rendements d’assurance vie euros nets de frais de gestion. C’est ce que nous recherchons dans notre comparatif assurance vie.

►Accédez au comparatif assurance vie

PEL : à fuir

Comme le montre les chiffres, le PEL a drainé quasiment 23% des montants nets épargnés en 2015 alors qu’il ne pèse qu’à peine 5,3% de l’épargne financière totale. MAIS en 2016, le taux du PEL a connu un chute dramatique pour tomber à 1% !

NOTRE RECOMMANDATION : n’y placer plus un seul euros !

Livret : que faire ?

épargne financière sur livretPour la même raison que pour le PEL ou l’assurance vie euros, la rémunération des livrets d’épargne n’est pas réjouissante. En particulier pour le livret A qui lui est tombé à 0,75% et qui va sans doute rebaisser tant la rumeur sur son changement de mode de calcul est persistante. Est-ce pourtant une raison pour laisser son argent dormir sur son compte ? Car c’est bien ce qui semble s’être passé en 2015 avec des comptes à vue qui ont capté plus de 34% du flux net total des placements financiers !??

NOTRE RECOMMANDATION : placer son épargne disponible sur les meilleurs livrets d’épargne bancaires en suivant les promotions qui permettent de maintenir des rémunérations intéressantes en envisageant de changer de livret tous les 15 à 18 mois.

► Obtenir le classement des meilleurs livrets d’épargne

Épargne financière : est ce le moment de s’exposer ?

Passons maintenant en revue ce qu’il s’est passé du côté de l’épargne financière sur des actifs risqués.

On peut déjà voir que la bourse est loin d’être le placement préféré des Français et que cette dernière est restée atone en 2015 puisqu’elle a capté moins de 2% du flux net.
Ce qui nous parait intéressant de souligner en 2015, c’est le très fort développement de l’assurance vie en support UC.

En effet, cette dernière qui ne représente que 6,4% de l’épargne financière totale a capté 15,5% du flux de placement net en 2015 ! Et objectivement, ça se justifie vu les taux de rémunération que nous avons pu observer.

NOTRE RECOMMANDATION : exposer une partie limitée de son épargne au risque en optant pour une assurance vie multisupport en profil équilibré (seuls environ 50% seront investis sur des placements risqués). Les meilleurs rendement nets de frais de gestion pouvaient atteindre plus de 6% en 2015 !

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !