Epargne sécurisée : que cache ce terme ?

epargne securiseeAvoir une épargne sécurisée est une des principales attentes des français vis-à-vis de leur épargne. Mais que cache ce terme ?

Qu’est ce qu’une épargne sécurisée ?

L’expression “épargne sécurisée” peut corresponde à deux attentes selon l’épargnant qui l’emploie : un placement sans risque et/ou une épargne dont le montant est tout ou partie garantit par l’Etat. Littéralement, c’est la première définition qui correspond véritablement au terme “épargne sécurisée”.

Une épargne sans risque

Un placement sans risque correspond au fait de placer son épargne sur des supports financiers non sujets à un quelconque risque. Concrètement le montant épargné ne pourra diminuer, il ne pourra qu’augmenter.
Les principaux placements sans risque sont les suivants :

  • livret d’épargne : Livret A, Livret Bleu, Livret jeune, LDD, livret non réglementé, etc.épargne sécurisée
  • compte à terme
  • assurance vie en euros
  • CEL, PEL
  • compte courant : même si ce dernier n’est pas rémunéré la plupart du temps

En fonction du produit choisit, l’épargne pourra être plus ou moins bloquée et plus ou moins rapportée.

►Comparer les produits d’épargne

Une épargne garantie

Certains entendent par “épargne sécurisée”, une épargne garantie. C’est-à-dire que  même si l’organisme gestionnaire de l’épargne (banque ,assurance, organisme spécialisé) est en défaillance, l’épargne du client sera sécurisée et préservée sous certaines conditions. Pour cela il est nécessaire que :

  • le produit soit éligible à la garantie des dépôts, c’est-à-dire soit au FGDR (Fonds de Garantie des Dépôts et Résolution), soit au FGAP (Fonds de Garantie des Assurances et des Personnes).
    La majorité des produits d’épargne courants sont concernés et notamment l’ensemble de l’épargne réglementée. Pour en savoir plus, retrouvez notre article sur la garantie des dépôts.
  • l’établissement où est placée l’épargne soit éligible à la garantie des dépôts
    Près de 600 établissement et dont tous les principaux sont adhérents du FGDR.

A noter que 100 000€ par personne et par établissement sont garantis par le FGDR et 70 000 € pour l’assurance vie. En plus du choix du support financier sur lequel sera placé l’épargne, il est indispensable de s’assurer également que l’établissement qui gérera les fonds soit solide. Vu que la garantie s’applique par établissement, il peut être intéressant de diversifier les lieux de placements.

épargne sécurisée : la sécurité mais à quel prix

Une épargne plébiscitée par les français

Le français est plutôt averse au risque et cela se ressent sur l’épargne des français. Cette dernière est principalement constituée d’épargne sécurisée

Les actifs non risqués qui correspondent à l’épargne sécurisée représentent à fin décembre 2015, 62% de l’épargne financière. A noter qu’à elle seule, l’assurance vie en euros représente près de la moitié des actifs non risqués. Au contraire, le Livret A bien qu’étant le produit le plus détenu par les français ne représente que 9% de l’épargne sécurisée des français. La raison est simple : le plafond du Livret A qui est limité à 22 950 € en intérêts.

épargne sécurisée : une épargne peu performante

Comme nous avons pu le voir précédemment, une épargne sécurisée permet d’avoir l’esprit plus tranquille sur l’évolution de son montant. Néanmoins, un autre aspect à prendre en compte c’est la performance de son épargne. En contrepartie de la sécurisation de l’épargne, les placements sont en règle générale moins rémunérateurs. C’est le cas pour les livrets d’épargne mais également de plus en plus pour l’assurance vie en euros qui voit ses performances diminuées années après années. En 2010, les fonds euros d’assurance vie permettait d’obtenir un rendement net de frais de gestion proche de 4% alors qu’en 2016 peu atteignent plus que 2.5%. De même pour le Livret A dont le taux était de 1.75% à fin 2010 alors qu’il n’est plus que de 0.75% fin 2016.

Le PDG d’Axa France va même plus loin dans une interview réalisé par les Echos en août 2016 en déclarant :

on ne peut plus fournir des taux élevés sur l’épargne sécurisée.

Pour un épargnant ne souhaitant prendre aucun risque avec son épargne et étant néanmoins prêt à bloquer sur une durée plus ou moins longue celle-ci (idéalement 8 ans), l’assurance vie euros  restera le produit à privilégier malgré l’érosion de sa performance au cours de ces dernières années.

Dans l’espoir d’avoir une performance plus élevée pour son épargne, il peut être intéressant de diversifier ses placements entre épargne de précaution, épargne sécurisée et épargne performante. La première servant à palier aux éventuels besoins ponctuels, la seconde à sécuriser les fruits de son labeur et la troisième à prendre des risques maitrisés en fonction de sa situation et de ses attentes vis-à-vis de l’épargne.

 

 

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !