L’épargne digitale encore méconnue

Baromètre français et épargne salarialeSelon le baromètre Deloitte et WeSave sur « les français et l’épargne digitale », l’épargne digitale est encore assez méconnue. En effet, seulement 5% des épargnants ont déjà souscrit à de l’épargne digitale et 56% disent n’avoir jamais entendu parler de ce type de produits d’épargne. Pour ceux qui connaissent ce produit, les principales motivations de souscription sont les suivantes :

  1. les frais plus bas que la moyenne
  2. la performance des placements
  3. la mise à disposition d’outils digitaux facilitant le pilotage de son épargne

A l’inverse, les principaux freins à la souscription d’épargne digitale sont :

  1. la méconnaissance des produits
  2. le manque de contacts humains
  3. la méconnaissance des acteurs qui la propose

Pour rappel, l’épargne digitale n’est pas un produit d’épargne en tant que tel. C’est plutôt un moyen de souscrire et de gérer en ligne son épargne. Depuis le début des années 2000, plusieurs acteurs ont investis le marché de l’épargne en ligne comme les banques en ligne (Fortuneo, ING Direct, Boursorama banque, etc.) mais aussi des spécialistes de l’épargne digitale comme WeSave, Grisbee, Linxea et Alta Profits pour ne citer qu’eux. La part de collecte d’péargne des acteurs digitaux reste faible (3% en 2016) mais est en constante progression. Les motivations exprimées par les épargnant lors de l’enquête (cf ci-dessous) s’avèrent totalement fondées. L’épargne digitale devrait donc poursuivre sa progression dans les années à venir.

►Comparez les produits d’épargne

Pour en savoir plus, consultez l’étude complète.

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !