Le livret développement durable (LDD)

livret développement durableLe Livret de Développement Durable (LDD), désigné plus communément livret développement durable, est un livret rémunéré très proche du Livret A dans sa forme. Quelles sont donc ses caractéristiques, ses avantages et ses inconvénients ? Et surtout, fait-il partie des meilleurs livrets d’épargne ? Cet article se propose de répondre à ces interrogations.

Si vous n’avez pas le temps de lire l’intégralité de notre article, nous vous proposons une synthèse comparative entre le livret développement durable et le meilleur livret d’épargne actuel (hors promotions, le 30/03/2016), le livret ZESTO RCI Banque. Pour une meilleure comparaison, nous vous indiquons le taux du LDD net, mais aussi un équivalent brut pour pouvoir le comparer avec le livret bancaire imposable, et vice-versa (pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre article sur l’impôt livret d’épargne):

  LDD Meilleur livret bancaire
Impôts et prélèvements sociaux Non Oui
Frais Aucun Aucun
Disponibilité de l'argent A tout moment A tout moment
Risques financiers Aucun Aucun
Conditions d'ouvertureMajorité, foyer fiscal en France, pas de LDD existantMajorité, foyer fiscal en France, possession d'un compte courant en France
Dépôt minimum 10 ou 15€ 10€
Plafond 12 000€ 10 000 000€
Taux de rémunération net 0,75% 1%
Taux de rémunération brut 1,25% 1,70%

Le meilleur livret bancaire regroupe tous les avantages du livret développement durable, mais il a en réalité un taux beaucoup plus intéressant malgré les prélèvements sociaux et l’imposition !

Vous avez encore des doutes ? Continuez votre lecture pour vous en convaincre, ou vérifiez par vous-même avec notre comparateur de livrets d’épargne :

► Accéder au classement livret d’épargne

Historique du livret développement durable

Le LDD n’est pas la première incarnation de ce livret. En effet, il voit le jour en 1983 sous le nom de Codevi (compte pour le développement industriel) sous la présidence de François Mitterrand. Ce compte avait pour vocation d’être un service d’épargne aidant au développement du secteur industriel. C’est le 1er janvier 2007 que le Codevi devient officiellement le livret développement durable.

Avantages du livret développement durable

Le livret développement durable a désormais pour but l’aide à la croissance des PME ainsi qu’à la préservation de l’environnement. Les banques utilisent cet argent collecté pour financer des prêts aux particuliers qui souhaitent effectuer des travaux d’économie d’énergie.

Le livret de développement durable est donc très similaire au Livret A : il fait lui aussi partie des livrets règlementés par l’État. Son ouverture se fait sans frais, l’argent reste disponible à tout moment avec un retrait libre. L’épargne est garanti et il ne présente aucun risque de perte du capital. De plus, il n’est pas soumis à l’impôt ni aux prélèvements sociaux. Le livret développement durable est très courant et est proposé par la majorité des institutions bancaires. Une carte de retrait spécifique peut être délivrée par la banque.

Les conditions d’ouverture du livret développement durable sont simples : il suffit d’être majeur et de déclarer sur l’honneur à sa banque avoir son domicile fiscal en France et ne pas posséder un LDD antérieur. La plupart des banques demandent un versement initial de 10 ou 15€ lors de l’ouverture du compte. Celui-ci ne devra jamais avoir un solde en-dessous de ce montant sous peine de fermeture. Beaucoup de personnes ouvrent ce compte pour se constituer un capital en cas d’imprévu ou pour financer un projet futur.

Livret développement durableSans compter les intérêts, le plafond du livret est de 12 000€. Aucun versement ne doit amener le compte à excéder ce montant. Les intérêts, par contre, peuvent amener le compte à dépasser cette somme. Ils sont calculés par quinzaine civile complète. L’argent doit donc rester au moins quinze jours sur le livret développement durable pour produire des résultats. Son taux de rémunération est le même que celui du Livret A : 0,75%. CATASTROPHIQUE !!!

Pour le clôturer, il faut tout simplement envoyer une lettre précisant les références du LDD et celles du compte et où la banque doit transférer l’argent restant.

Les limites du livret développement durable

Même s’il possède les avantages des livrets règlementés, le LDD demeure un compte qui a un taux assez faible. Il devient alors plus un livret de complément que l’on ouvre en tant que « deuxième Livret A » lorsque ce dernier a atteint son plafond. Mais comme pour le livret A le rendement est vraiment très bas.

De fait, de nombreux livrets d’épargne proposent des offres plus rentables lorsque l’on a envie de faire travailler son argent. Comme nous l’avons vu dans notre synthèse, même la fiscalité des livrets bancaires ne permet pas au livret développement durable d’être compétitif par rapport aux meilleurs livrets d’épargne.

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !