Les français se détournent des placements en actions

placement actionsSelon la lettre de l’Observatoire de l’épargne de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers), les français se détournent de plus en plus des placements en actions.

Les faits

Depuis 2008, le taux de détention d’actions directes diminue ostensiblement pour atteindre 6.2% en mars 2016.
Il a ainsi été divisé par plus de 2 pour passer de 13.8% à 6.2% en 8 ans (Source TNS-Sofres).

Taux placement en actionsLes raisons

  • les épargnants français sont plutôt prudents et ne souhaitent pas prendre trop de risques
  • une connaissance limitée des Français sur le placement en actions
  • une baisse des rendements suite à la crise des subprimes de 2007

Les actions

L’AMF (Autorité des Marchés Financiers) opère une démarche pédagogique auprès des Français afin d’éduquer financièrement ceux qui le souhaitent pour que ces derniers puissent avoir une démarche d’épargne avertie.
En effet, d’après une enquête Pater, l’éducation financière a un impact positif sur le souhait d’épargner à long terme.

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !