Manque de clarté sur les frais des placements financiers

Dans sa lettre de l’Observatoire de l’Epargne d’octobre 2016, l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) met en avant le manque de transparence des bancassureurs  sur les frais inhérents aux placements financiers. En effet, les frais liés aux placements peuvent être loin d’être négligeables et d’autant plus lors de périodes où les taux d’intérêts délivrés sont plutôt bas ; ce qui est plutôt le cas actuellement. De plus, les frais sont très disparates d’un acteur à un autre et également selon le type de placement. A noter également que les frais ne sont pas corrélés à la performance et par conséquent des frais élevés ne s’accompagnent pas obligatoirement de performances plus élevées.

Voici les principaux enseignements de l’étude :

  • internet est le canal le moins cher pour les investissements directs en action
  • les banques de réseau sont en moyenne 3 fois plus chères que les courtiers en ligne

Lors de tout choix de produits d’épargne, il est donc indispensable d’être attentif non seulement à la performance et au risque encouru de chaque support mais également aux frais associés.
La bonne nouvelle est que suite à  la directive révisée sur les Marchés d’instruments financiers prévue pour 2018, les organismes financiers seront dans l’obligation d’afficher clairement les frais lors de toute proposition de produits d’épargne.

►Comparer les produits d’épargne

Pour plus de détails : Lettre de L’Observatoire de l’épargne

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !