Progression du nombre de placements en actions

Selon une enquête de Kantar TNS, le nombre de français détenant des actions en direct est en forte augmentation depuis 2 ans. En effet, le taux de détention était de 6,2% en 2016 alors qu’à mi-2018 il est de 7,5%, soit une augmentation de près de 21% en 2 ans. Malgré cette forte hausse, la part de l’épargne des français placée sur des actions reste faible comparé à celle de nos voisins européens. Les français privilégient avant tout la sécurité pour leur épargne. Par définition, les placements en actions sont des placements risqués car ils dépendent de l’évolution des marchés. En contrepartie, sur le moyen-long terme, ils permettent régulièrement d’obtenir une performance plus élevée qu’un produit d’épargne classique tels les livrets d’épargne.

L’enquête dresse également le profil des détenteurs d’actions en direct :

  • 67,9% sont des hommes
  • 77,2% sont âgés de plus de 45 ans
  • 65,7% gagnent plus de 3000€
  • 72,6% ont un patrimoine financier supérieur à 50000€.

Les détenteurs en actions sont donc principalement des hommes âgés avec des revenus plus importants que la moyenne des français.

Les placements en actions peuvent être une solution adaptée afin de diversifier son portefeuille et prendre ainsi une part de risque sur son épargne dans l’espoir d’avoir une performance plus élevée. Selon le risque consenti, la part de ce type de support pourra prendre une proportion plus ou moins importante.

►Comparez les  produits boursiers

 

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !