De moins en moins de détenteurs d’actions

Selon la dernière enquête SoFia réalisée par Kantar, le taux de détenteurs d’actions en direct est en forte chute à la fin du 1er trimestre 2019. Il atteint même son point le plus bas de ces dix dernières années avec un taux de détention de 6,2%. A titre de comparaison, le taux était de 7,5% un an plus tôt.

Une des raisons de cette chute est la piètre performance des principaux marchés boursiers en 2018 qui a poussé d’autant plus les épargnants français a réduire leur épargne sur ces placements risqués. Les investisseurs aisés ainsi que les personnes âgées sont ceux qui ont connu la baisse la plus importance de leur taux de détention d’actions. Pour rappel, les actions en direct peuvent être détenues principalement sur des produits d’épargne tels le PEA et le compte-titres.

Les français sont particulièrement averses au risque pour leur épargne, à ce titre des placements sans risque comme l’assurance-vie en euros, les livrets d’épargne ou l’épargne immobilière sont privilégiés.

►Comparez les  assurances-vie

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !