L’assurance-vie est-elle transférable ?

question assurance vieL’assurance-vie est le produit préféré des français avec plus de 1700 milliards d’encours, bien loin devant les 284 milliards d’encours du Livret A. Début 2019, le succès de l’assurance-vie ne se dément d’ailleurs pas avec une collecte de 3,2 milliards d’euros, soit son plus haut niveau de collecte depuis 2013. Les avantages de l’assurance-vie sont multiples : fiscalité, succession, diversité des placements, performance, etc. Ces derniers ont d’ailleurs été très peu été impactés par la loi des finances 2018. Pourtant, une difficulté reste présente pour les épargnants, la non transférabilité de leur assurance-vie dans le cas par exemple d’un changement de banque. En effet, à date, il n’est pas possible de transférer un contrat existant d’un établissement à un autre. Il est nécessaire de clôturer son assurance-vie puis de souscrire une assurance-vie auprès du nouvel établissement et ainsi perdre les éventuels avantages liés à l’ancienneté du contrat.

►Comparez les assurances-vie

Dans le cadre de la loi Pacte, l’Assemblée Nationale est en train d’étudier l’intérêt et la faisabilité de la transférabilité de l’assurance-vie. Néanmoins, les premiers propos de Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, ne vont pas dans le sens d’une possible transférabilité. En effet, il a ainsi déclaré : « Si vous pouvez changer d’assurance vie, placement de long terme, comme vous changez de chaussette, le risque est grand de déstabiliser tout le secteur de l’assurance en France« .

Affaire à suivre …

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !