Un regain des placements en actions en 2018

Selon le 2ème Baromètre AMF de l’épargne et de l’investissement, le taux de détention des actions en direct passent 6,2% en 2016 à 7,5% en 2018. Ce chiffre reste faible et reflète l’aversion aux risques des français vis-à-vis de leur épargne. En effet, les placements en actions délivrent bien souvent une meilleure performance sur le long terme que les placements sécurisés. Néanmoins en contrepartie il existe un risque potentiel de perte de tout ou partie du montant épargné. Afin de limiter ce risque, il est conseillé de diversifier son épargne entre placements sécurisés et risqués. Ce baromètre montre également que les épargnants les plus appétents aux placements en bourse sont les csp+ ainsi que les jeunes. 30% des personnes interrogées se déclarent intéressées par des placements en actions. C’est 2  points de plus qu’un an plus tôt.

►Comparez les offres de bourse en ligne

Les priorités des français en terme d’épargne est la sécurité ainsi que la disponibilité de l’argent pour faire face aux imprévus. Les produits de bourse ne répondent en effet pas à ces deux priorités. Ils sont plutôt à privilégier dans le cadre d’une épargne à long terme avec une stratégie de diversification du portefeuille. Afin d’en savoir plus sur les supports boursiers, découvrez nos articles sur le compte titres et le PEA.

Comparez les rendements

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !