Baisse du taux du Livret A à 0,5% : les alternatives

baisse du taux du Livret ALe taux du Livret A baisse encore et atteint son plus faible niveau depuis sa création avec un taux de 0,5%. Bien qu’attendue, cette baisse du taux du Livret A a été annoncée officiellement le 15 janvier 2020 et prendra effet dès le 1er février. Pourquoi une telle baisse ? quelles en seront les conséquences ? Existe-t-il encore des alternatives au Livret A ? les réponses dans la suite de cet article.

Baisse du taux du Livret A : pourquoi ?

Un taux régi par une formule de calcul

baisse du taux du Livret A formuleLe Livret A est un livret d’épargne réglementé. En cela, le produit est identique (taux, plafonds, fiscalité, conditions d’accès), quelque soit la banque qui le commercialise. Son taux d’intérêt est ainsi régi par une formule de calcul édictée par le gouvernement. La formule de calcul a changé à de maintes reprises au cours de l’histoire du Livret A. La dernière en date date de 2018 et prend effet le 1er février 2020. Afin d’être précis, le taux d’intérêt du Livret A résulte de la moyenne semestrielle des taux interbancaires à court terme (Eonia) et du taux d’inflation. L’inflation étant modérée en ce moment et les taux interbancaires court terme particulièrement bas, le taux du Livret A atteindra ainsi son plus bas niveau historique avec 0,5%. A noter que le taux d’intérêt de 0,75% en vigueur depuis 2015 était déjà précédemment le niveau le plus bas. La baisse du taux Livret A se poursuit depuis 2008, date à laquelle le taux atteignait encore 4%.

Un frein à l’économie

Par le passé, l’Etat a quelquefois dérogé à la règle de calcul afin de maintenir un taux du Livret A plus élevé que ce qu’il aurait du être. Ce n’est pas le cas cette fois ci. En effet, le gouvernement ne souhaitait pas compenser financièrement la baisse naturelle des taux d’intérêts. Avec la baisse du taux du Livret A, le gouvernement souhaite plutôt inciter les français à diversifier leurs placements et notamment privilégier les placements pour la retraite. A ce titre, le gouvernement a d’ailleurs créé en 2019 de nouveaux produits d’épargne retraite. Une autre raison est que les français sont plutôt fourmis que cigales comparés à leurs voisins européens. Et de l’argent qui dort sur des comptes est plutôt un frein à la consommation et à l’économie. Cette baisse du taux du Livret A aura-t-elle donc un impact sur la consommation ?

Baisse du taux du Livret A : les conséquences ?

Le Livret A est le produit le plus connu et le plus détenu par les français. 55 millions de français en possèdent un. Les retombées médiatiques d’une telle baisse du taux du Livret A sont ainsi importantes. Néanmoins, l’impact pécunier sur les français est à relativiser. En effet, bien que le plafond maximum du Livret A soit de 22 950€, le montant moyen épargné sur ce produit n’est que de 5000€.
La baisse du taux du Livret A de 0,75% à 0,50€ a donc l’impact suivant :

 Jusqu'au 31/01/2020A partir du 01/02/2020
Taux du Livret A0,75%0,50%
Montant épargné5000€5000€
Intérêts sur 1 an37,50€25,00€

Un détenteur de Livret A qui détient 5000€ perd donc 12,50€ par an suite à cette baisse du taux du Livret A.
Au maximum, pour un français ayant 22 950€ sur son Livret A, la perte est de 57,37€.

Les alternatives au Livret A

Le Livret A est un produit d’épargne de précaution. La performance en terme de rendement n’est ainsi par l’objectif premier de l’épargnant quand il souscrit un Livret A. Les deux atouts du Livret A sont la disponibilité et la sécurité de l’épargne.

Les livrets d’épargne : disponibilité et sécurité

Livret A disponibilité et sécuritéPour les épargnants souhaitant privilégier la totale disponibilité de leur épargne afin de faire face notamment à d’éventuels imprévus ou coups de coeur, les livrets d’épargne seront les produits les plus adaptés.

Les autres livrets réglementés

Sur le même principe que le Livret A, les taux d’intérêts des autres livrets d’épargne réglementés vont également baisser. Le Livret jeune va connaitre ainsi la même baisse que le taux du livret A et atteindra dès lors 0,5%. Néanmoins chaque banque commercialisant le Livret Jeune est à même de bonifier ce taux. Le Livret jeune est destiné exclusivement au 12-25 ans.
Le Livret d’Epargne Populaire (LEP) verra quant à lui son taux baisser de 1,25% à 1%. Ce taux est tout à fait convenable pour un produit alliant sécurité et disponibilité. Cependant afin de pouvoir en bénéficier, il ne faudra pas que les revenus de l’emprunteur dépassent une certaine somme.

Les livrets ordinaires

Tous les livrets d’épargne ne sont pas réglementés par l’Etat. Chaque organisme financier est à même de proposer ses propres livrets avec leurs propres conditions (taux, plafond, etc.). Ces livrets sont communément appelé « comptes sur livret » ou « livrets ordinaires ». Certains proposent des taux plus attractifs que le Livret A. C’est le cas par exemple du Livret Distingo proposé par PSA Banque. Ce dernier propose actuellement un taux bonifié de 3% brut sur 2 mois puis 0,8% de rendement brut par la suite. Même après imposition des plus-values, il s’avérera ainsi plus rémunérateur que le Livret A.

►En savoir plus sur cette offre

L’assurance vie : une bonne alternative à la baisse du Livret A

L’assurance-vie avec 100% de fonds euros

C’est un placement sans risque qui permet d’obtenir une performance plus élevée que le Livret A. Néanmoins ces dernières années les rendements délivrés sont également à la baisse sur les fonds euros. Le rendement moyen proposé s’élevait à 1,85% en 2019 et il devrait atteindre un peu plus de 1% en 2020 selon les spécialistes. C’est néanmoins toujours mieux que le Livret A. Seul bémol, même si l’argent reste disponible, il est optimal de laisser l’épargne 8 ans minimum sur l’assurance-vie afin de bénéficier de la fiscalité avantageuse du produit.

L’assurance-vie multisupports

L’assurance-vie offre propose de multiples facettes à l’épargnant. Ce dernier peut en effet composer son assurance-vie de plusieurs supports financiers. L’épargnant peut ainsi choisir entre des supports sans risque tels les fonds euros et des supports plus risqués les unités de compte. En contrepartie du risque potentiel pris sur son épargne, la performance sur la durée devrait être plus élevée. Pour les novices dans ce type de produit, les bancassureurs proposent la gestion sous mandat qui permet de laisser la main à l’organisme afin d’optimiser la composition de l’assurance-vie.

►Comparez les  assurances-vie

Comparez les rendements

Rédigé par Johann

On vous donne la parole, participez au Forum Capitaine Epargne !